L’association IFM (Intergroupe Francophone du Myélome)

Les membres de l'Institut Français du Myélome (IFM) en 2014 pendant leur congrès à Avignon

L’IFM (Intergroupe Francophone du Myélome) est une association à but non lucratif, créée en 1994. Il regroupe des cliniciens et des biologistes en France, en Belgique, qui ont pour but d’optimiser les efforts de la recherche fondamentale et clinique sur le myélome. Plusieurs milliers de patients ont été inclus dans les essais cliniques de l’IFM depuis cette date, au sein de la centaine de centres hospitaliers publics et privés membres de cet Intergroupe. Les principaux objectifs de l’IFM sont :

  • L’élaboration d’essais thérapeutiques pour améliorer le traitement des patients atteints de myélome
  • L’évaluation de nouveaux médicaments actifs dans le myélome
  • La recherche de facteurs prédictifs de l’évolution de la maladie
  • L’aide aux chercheurs qui travaillent sur les aspects fondamentaux de la maladie
  • L’information des patients et leur famille sur le myélome et les traitements


Les projets de recherche clinique ou biologique sont validés par le conseil d’administration de l’IFM, composé de 27 membres élus pour 3 ans. Les résultats de ces projets de recherche permettent ainsi une amélioration de la prise en charge des patients, et font l’objet de publications dans des revues internationales.

L’apport de l’IFM dans le traitement du myélome

L’apport de l’IFM dans l’amélioration de la prise en charge des patients atteints de myélome, ainsi que dans la recherche sur la maladie a été majeur. Ainsi, le premier essai thérapeutique conduit par l’IFM a permis de démontrer pour la première fois au monde la supériorité d’un traitement par intensification et autogreffe de moelle par rapport à un traitement classique, chez des patients âgés de moins de 60 ans. Cet essai a été publié dans la plus prestigieuse revue médicale internationale, le New England Journal of Medicine, en 1996 et a conduit à la reconnaissance de cette approche comme le traitement de choix pour les patients les plus jeunes (moins de 65 ans).

La seconde étude majeure de l’IFM a porté sur la démonstration qu’une approche basée sur une double procédure d’intensification avec autogreffe permettait d’améliorer la survie de certains sous-groupes de patients âgés de moins de 65 ans. Là encore, cette étude a été publiée dans le New England Journal of Medicine en 2003.

Puis, l’IFM a encore montré qu’une préparation à l’autogreffe par chimiothérapie intensive seule était mieux tolérée, et donnait de meilleurs résultats qu’une approche combinant chimiothérapie + radiothérapie.

Enfin, plus récemment, une nouvelle étude IFM a montré pour la première fois que le traitement de référence pour les patients âgés de plus de 65 ans n’était plus l’association Melphalan Prednisone (« MP ») (utilisée depuis les années 1970), mais que l’association « MP + thalidomide » donnait de meilleurs résultats.

Au plan de la recherche biologique, l’IFM a joué un rôle majeur dans la démonstration de l’hétérogénéité du myélome, en particulier en ce qui concerne la place des anomalies chromosomiques dans la détermination du pronostic de la maladie.

Ainsi, l’IFM a joué depuis 20 ans un rôle majeur dans la compréhension et le traitement de cette maladie, et est actuellement sans doute le groupe thérapeutique le plus reconnu au monde. Cette reconnaissance est le fruit des remarquables travaux de recherche clinique et biologique menés par les différents médecins constituant le groupe, mais également la démonstration de l’importance du rôle des patients dans cette recherche clinique. Ceci doit être un encouragement pour tous, médecins et patients, à la poursuite d’essais cliniques à large échelle, qui seuls permettront de faire progresser la prise en charge des patients atteints par cette maladie.

Responsables – Le conseil d’administration

Ils sont tous bénévoles et réunis en un conseil d’administration de 27 membres élus pour 3 ans. Le C.A. décide de la vie et de la politique scientifique du groupe. Il se réunit tous les 2 mois.

responsable-ifm-ca

Membres du bureau

  • Président : FERMAND Jean Paul
  • Secrétaire Générale : Mathiot Claire
  • Secrétaire : MACRO Margaret
  • Secrétaire Adjoint : HULIN Cyrille
  • Trésorier : LELEU Xavier
  • Trésorier Adjoint : DOYEN Chantal
  • Président Commission Biologie : ARNULF Bertrand
  • Anciens Présidents : AVET LOISEAU Hervé, MOREAU Philippe, ATTAL Michel, FACON Thierry

Membres du CA

  • ARAUJO Carla
  • ARNULF Bertrand
  • ATTAL Michel
  • AVET LOISEAU Herve
  • BENBOUBKER Lotfi
  • CAILLOT Denis
  • CASASSUS Philippe
  • CLIQUENNOIS Manuel
  • DECAUX Olivier
  • DELFORGE Michel
  • DOYEN Chantal
  • FACON Thierry
  • FERMAND Jean paul
  • FUZIBET J gabriel
  • GARDERET Laurent
  • GROSBOIS Bernard
  • HULIN Cyrille
  • JACCARD Arnaud
  • KARLIN Lionel
  • KOLB Brigitte
  • LELEU Xavier
  • MACRO Margaret
  • MARIT Gerald
  • MARY Jean yves
  • MATHIOT Claire
  • MINVIELLE Stephane
  • MOHTY Mohamad
  • MOREAU Philippe
  • PEGOURIE Brigitte
  • PETILLON Marie Odile
  • RODON Philippe
  • ROUSSEL Murielle
  • ROYER Bruno
  • STOPPA Anne marie
  • TIAB Mourad
  • WETTERWALD Marc
  • YAKOUB-AGHA Ibrahim

Liens utiles

A3FM : Association française des malades du myélome multiple

Myelome-Patients.info : Le site d’information des malades sur le myélome